[Conseil Municipal du 29 mars] Le débrief’

Le conseil municipal rythme la vie politique de Poitiers, et pourtant il paraît difficilement accessible aux citoyennes et aux citoyens. Dans un esprit de transparence et avec la volonté d’ouvrir cette instance au plus grand nombre, nous vous proposons un petit débrief des principales délibérations qui ont été présentées ce lundi.

 

A l’ordre du jour

  1. Présentation du budget primitif 2021
  2. Transformation de la Caserne Pont Achard en tiers lieu
  3. Enjeux du périscolaire
  4. Préservation et valorisation du patrimoine poitevin
  5. Vacances pour Tous
  6. Vœu Ouverture du RSA aux moins de 25 ans

Présentation du budget primitif 2021

Le budget primitif vient traduire les orientations politiques de la collectivité en décisions budgétaires concrètes. Il explicite ce que nous comptons dépenser en termes de fonctionnement (salaires des agents, le matériel, etc) et d’investissement (travaux engagés, rénovation de bâtiments, acquisitions de terrain, etc) et ce que nous comptons obtenir comme recettes pour avoir un budget équilibré. Au-delà des aspects « techniques », le budget a donc un réel rôle politique. Il nous donne les moyens de nos ambitions.

Retrouvez-ci dessous l’intervention du groupe Poitiers Collectif sur ce budget, portée par Aloïs Gaborit et Alexandra Duval :

Celle de Coralie Breuillé Jean pour le groupe communiste, républicain et citoyen :

Et celle de Vincent Gatel pour le groupe Génération.s :

Transformation de la Caserne Pont Achard en tiers lieu

Les pompiers ont déménagé de la caserne située boulevard Pont Achard en octobre dernier. La Ville est propriétaire du site et nous souhaitons coconstruire son futur avec un collectif d’acteurs de l’économie sociale et solidaire. Une première phase d’urbanisme transitoire permettra de faire vivre le lieu le temps des travaux, et d’expérimenter de nouveaux usages (accueil du public, d’événements culturels, restauration, hébergement, espaces de travail… tout est ouvert!). La délibération présentée par Bastien Bernela permet de « donner les clés » à ce collectif de 40 acteurs locaux pour commencer à réfléchir à l’occupation du site et de subventionner à hauteur de 20 000 euros la Chambre Régionale de l’ESS pour ce projet.

Enjeux du périscolaire

La délibération présentée par Julie Fontaine, conseillère municipale déléguée au périscolaire et à l’accompagnement à la scolarité, portait sur la modification du règlement de l’accueil périscolaire. Mais elle a aussi été l’occasion d’adresser un message politique sur les conditions actuelles de travail des animateurs et animatrices périscolaires, souvent précaires et mal payées. Un soutien financier et d’ingénierie de la part de l’Etat est nécessaire pour aider les collectivités à mettre en place ce temps important pour le développement de l’enfant.

Préservation et valorisation du patrimoine poitevin

Notre Dame la Grande, Saint Jean de Montierneuf, Eglise Saint Hilaire, Cathédrale Saint Pierre … autant d’édifices emblématiques de Poitiers, autant de symboles qui font l’identité patrimoniale de notre ville. Pour maintenir ces joyaux architecturaux en bon état, nous avons besoin de réaliser des travaux de rénovation. La délibération présentée par Clémence Pourroy vise à obtenir des cofinancements de la part d’acteurs extérieurs pour réunir les moyens nécessaires à ces travaux. L’occasion pour notre conseillère municipale de répondre à la question : « Pourquoi investir dans la rénovation et la valorisation de notre patrimoine? »

Lancement de Vacances pour Tous 2021

Les vacances 2021 seront attendues par de nombreux et nombreuses petit.e.s Poitevin.e.s après une année encore fortement perturbée par la crise sanitaire. Mais combien d’entre eux, d’entre elles pourront partir, notamment dans les quartiers prioritaires de la ville ? Samira Barro Konaté lance par cette délibération l’édition 2021 des Vacances pour Tous, qui a permis l’été dernier à 1500 Poitevin.e.s de partir à la mer et d’apprendre en s’amusant dans des séjours pédagogiques. Une enveloppe de 400 000 euros a été dédiée au projet dans le budget 2021, et le recrutement d’un poste de coordination a été ouvert.

Voeu du Conseil Municipal en faveur de l’ouverture du RSA aux -25 ans sans les conditions spécifiques actuelles

Les jeunes subissent durement les conséquences de la crise sanitaire, qui aggravent la précarité des étudiant.e.s et des jeunes actives et actifs. La Ville de Poitiers porte le voeu d’une règlementation nationale ouvrant le RSA aux moins de 25 ans sans les conditions très restrictives qui en limitent aujourd’hui l’accès (être un jeune parent isolé ou avoir travaillé au moins deux ans lors des trois années précédant la demande d’allocation). C’est un voeu de justice sociale et de lutte contre la précarité grandissante des jeunes, portée par de nombreuses associations comme la Fondation de l’Abbé Pierre et par des organisations militantes et politiques de jeunes. La prise de parole de Kentin Plinguet, élu du groupe communiste, républicain et citoyen :

Et celle de Zoé Lorioux Chevallier et Maxime Pédeboscq pour le groupe Génération.s :