Compte rendu – Réunion Grand Poitiers Collectif – 27/02/2019

Compte-rendu de la réunion du 27 février, qui avait été annoncée ainsi :

On ne peut pas penser un projet pour Poitiers, sans penser projet pour Grand Poitiers !

Or, même si nous nous déplaçons hors de Poitiers (Biard, Ligugé…), même si plusieurs citoyens des communes alentours participent à nos réunions, nous faisons le constat qu’il est parfois difficile de mobiliser au-delà de Poitiers « intra-muros ».

Comment faire en sorte de mobiliser les citoyen.ne.s de toutes les communes de Grand Poitiers ? Comment prendre en compte les besoins de tous les territoires ? Comment faire en sorte, à terme, que notre projet puisse être porté par des listes dans plusieurs communes ?

Cette réunion ouverte est un appel à la réflexion collective, un appel aux volontaires, qu’ils aient déjà participé ou non à des réunions de Poitiers Collectif, pour mettre en commun les idées et les énergies autour de ces questions.

Tour de table.
Présentation de la démarche Poitiers Collectif aux nouveaux venus.
Présentation des autres initiatives constituées présentes.

Ensemble pour Vouneuil

Vouneuil sous Biard, 6000 habitants, dispose actuellement de 29 places au Conseil Municipal, et seulement 2 au Conseil de Grand Poitiers.
Association née fin 2018, lancement formel (premières adhésions) le 4 janvier 2019. 25 membres actuels, un potentiel estimé à 50. Organisation de l’accueil de Christian Proust le 6 avril.
Les objectifs sont similaires à ceux de Poitiers Collectif : « d’abord le programme, ensuite les têtes ». Certains élus d’opposition sont membres de l’association. Objectif : amener des idées dans le débat municipal, et garder ensuite un rôle de « vigie ». Mais, même s’il y aura probablement des candidats, pas d’obligation de s’engager ensuite dans un comité de campagne.
Différents thèmes sont abordés, à l’échelle communale et intercommunale.
Organisation des travaux : 1 / Phase d’enquête, à partir de laquelle 2/ Analyse sur ce qui fonctionne ou pas, et 3/ Proposition d’un plan d’action.

Initiatives citoyennes :
Autre association créée en 2014, issue d’une liste (perdante) aux précédentes élections municipales. Objectif depuis 2014 : animer le débat citoyen sur Vouneuil, mais sans objectif municipal. 25 événements publics ont ainsi été organisés depuis 2014.

***

Réunion.
Intro : pourquoi cette réunion ?

  • Du point de vue des compétences, on ne peut pas construire un projet réaliste à l’échelle de Poitiers, sans considérer d’emblée les compétences de Grand Poitiers. Les propositions de nos groupes de travail concerneront forcément des compétences de Grand Poitiers. Par souci de réalisme des propositions, c’est donc une dimension que nous devons intégrer dès maintenant.
  • Du point de vue de notre projet politique : le fonctionnement du projet Poitiers Collectif s’efforce d’être exemplaire d’un point de vue participation, démocratie interne, etc. Nous savons que Poitiers occupe, de fait (nombre de sièges notamment) une place prépondérante dans Grand Poitiers. Or, comment ne pas reproduire ce déséquilibre démocratique, qui serait incohérent avec la démarche Poitiers Collectif ? [Pistes : 1/ En nous efforçant de construire le programme avec des habitants d’autres communes ; 2/ En imaginant une gouvernance qui permettrait de maintenir une exigence d’égalité et de démocratie sur Grand Poitiers]
  • Etat des lieux actuel de la mobilisation pour Poitiers Collectif : plusieurs personnes engagées dans Poitiers Collectif viennent d’autres communes que Poitiers (Biard, La Chapelle-Moulière…), nous délocalisons régulièrement nos réunions (Ligugé, Biard), nous invitons des porteurs de projets de Grand Poitiers (Ligugué…). MAIS nous avons du mal à construire véritablement une mobilisation et un projet à l’échelle Grand Poitiers. Comment faire ? Tout est ouvert !

 

  1. Éléments de diagnostic actuel ressenti sur Grand Poitiers :
    • La carte de Grand Poitiers est disproportionnée et manque de cohérence géographique ! Comment constituer un espace vécu à partir d’une carte si peu logique ?
    • Carte des transports incohérente et peu adaptée à la volonté réelle de relier tous les territoires de Grand Poitiers entre eux.
    • Problème de centralisation par Poitiers. Manque de démocratie interne dans le fonctionnement de la gouvernance de Grand Poitiers : c’était déjà le cas dans la configuration communautaire « réduite », c’est un risque croissant avec l’agrandissement de la communauté.
    • Regroupement de communes, passage à Grand Poitiers version + : pour les citoyens, cela engendre un sentiment de perte d’identité, d’éloignement, une perte de lien politique / avec les élus => l’impression de ne plus avoir d’espace pour donner son avis, dans la mesure où es enjeux politiques s’éloignent.
    • Peur d’une augmentation des impôts locaux avec le passage à Grand Poitiers.
    • Restitution du SCOT, pourtant crucial sur Poitiers, et qui a fait l’objet de plein de concertations par un bureau d’études très cher : il n’y avait personne !

 

2. Quel objectif pour une stratégie citoyenne à l’échelle Grand Poitiers?

Sur la construction du projet politique :
• Approche pragmatique : on est obligés d’avoir Grand Poitiers. Partant de ce fait, comment permettre aux citoyens, aux élus de toutes les communes, de se l’approprier ?
• Pour la construction de notre programme : nous pouvons/devons, en amont des élections, dans la phase de construction du programme, réfléchir à un projet politique à l’échelle Grand Poitiers. Penser les interdépendances, au-delà des limites administratives. Pourquoi pas un projet « Grand Poitiers » qui prendrait pour squelette la question des transports ?
• Problématique : Comment faire en sorte de faire émerger un sentiment d’appartenance pour les habitants de Grand Poitiers ? Porter un discours « Grand Poitiers Collectif » = plaidoyer pour un Grand Poitiers vécu par ses habitants. Faire de la pédagogie, expliquer l’intérêt de s’intéresser à Grand Poitiers (compétences, etc).
• + Penser d’emblée comment faire autrement d’un point de vue gouvernance.

Pistes de stratégie politique :
• Proposer / anticiper une organisation permettant à terme de faire contrepoids au centralisme actuel de Poitiers.
• Constituer un « archipel citoyen ». Penser une stratégie en réseau d’initiatives citoyennes. S’y prendre suffisamment tôt pour construire un projet commun.
• Susciter de l’envie, de l’engagement, des listes citoyennes dans des communes où il n’y en aurait pas forcément – en étant vigilant à éviter le côté « Poitiers vous explique comment faire une liste citoyenne ». Ne pas reproduire réflexe centralisateur.

 

 

3. Brainstorming d’idées d’action :
• Faire un « recensement ». Comment connaître les initiatives existantes sur Grand Poitiers ? Exemples mentionnés : Lusignan en transition. Chauvigny citoyenne ? Autres pistes : Sanxay, Curzay sur Vonne.
• Créer un atelier/ un groupe de travail « Grand Poitiers » commun à plusieurs initiatives citoyennes ? Pour commencer, se concentrer sur quelques communes. Par regroupements géographiques ?
• Agendas d’évènements partagés (cf journées de formation Poitiers Collectif, ou d’invitation d’intervenants…). Objectif : Mutualisation des énergies. Densifier les événements proposés.
• Faire un film avec des témoignages de gens engagés dans (Grand) Poitiers Collectif.
• Faire des mini plénières délocalisées pour mobiliser.

=> Une nouvelle date est retenue : le 27 mars, à 18h30, Vouneuil-sous-Biard (sous réserve de confirmation de la disponibilité de la salle).
To-do list : entre maintenant et cette date, ouvrir grand ses oreilles et se renseigner pour faire un recensement des initiatives citoyennes similaires sur Grand Poitiers.