Compte-rendu de la réunion plénière du 9 avril

Merci Pierre pour le compte-rendu !

Compte-rendu de la plénière de Poitiers Collectif

9/04/2019

A retrouver aussi sur notre Drive.

1/ Point d’étape du travail des groupes

 

Près de 200 personnes sont désormais inscrites en ligne pour suivre Poitiers Collectif. Certaines participent régulièrement aux réunions des groupes de travail, d’autres n’y viennent qu’occasionnellement, ou encore ne participent qu’aux plénières, ou encore ne suivent le projet que via la newsletter. Mais la liberté de participation de chacun selon ses disponibilités et envies d’engagement est au cœur du projet, c’est donc tout à fait normal ! Et cela n’empêche pas le projet d’avancer.

 

Biodiversité :

La mobilisation des participants est fluctuante (entre 4 et 8) ce qui rend difficile la continuité du travail.

3 axes de travail : présence naturelle, végétalisation/éducation (sensibilisation)/ lutte contre les pollutions.

Des démarches vers l’extérieur ont été entreprises afin d’ouvrir la vision des compétences en matières de biodiversité et affiner le diagnostic de l’existant.

Le groupe souhaite prendre part à des réunions communes avec les groupes Agrimentation et Eau.

 

Eau :

Au mieux 7 personnes se réunissent sur cette thématique

Le travail se concentre sur les questions suivantes : potabilité/ tarif unique/ modération de la conso.

Plusieurs propositions concrètes déjà formulées : tarif progressif au delà d’un seuil, compteur individuel, sensibilisation et education notamment grâce au budget dégagé par la réduction de la conso.

 

Vie démocratique :

Déjà 4 réunions, 14 inscrits mais beaucoup moins présents

L’enjeu est la construction d’un projet de politique locale ensemble. Autour de cet enjeu gravitent les notions suivantes : sens/ place du citoyen/ équilibre des pouvoirs/ conditions du dialogue/ outils…

Le groupe a d’ores et déjà bénéficié de l’intervention de plusieurs personnes ressources. Se dégagent de ces discussions l’importance de la co-construction et l’intervention sur l’évaluation des politiques publiques.

 

Economie-ESS :

Le groupe œuvre à décloisonner les secteurs de l’économie locale en s’appuyant notamment sur l’intervention d’Olivier Bouba Olga et du concept de CAM : une ville moyenne telle que Poitiers gagne à miser sur les ressources existantes.

La dépendance à la sphère publique est forte, liée à la part importante prise par le CHU, l’Université et Grand Poitiers dans l’emploi local. Ce peut être un talon d’Achille en cas de recomposition des services.

Le groupe tient compte de la transversalité de nombreux sujets dans leur lien à l’économie (fracture numérique, agriculture et circuits courts)

 

Solidarités :

Un groupe qui rassemble entre 8 et 9 personnes actives avec déjà 7 réunions

Nombreuses initiatives et idées forces :

Tables rondes concernant l’accompagnement des femmes en situation de précarité ( avec Catherine Coutelle notamment) – Les 9 et 16 mai prochains.

Participation au Festival des Solidarités en novembre

Création d’espaces d’échanges pour les associations

Labo citoyen avec des expérimentations de leur initiative, référent citoyen

Témoignage de séniors, parrainage intergénérationnel, crèches en EPHAD

Médiateurs urbains dans les quartiers, outils d’échanges solidaires (frigo, librairies, troc…)

 

Jeunesse :

2 personnes se réunissent régulièrement

L’effectif limité est contourné par les démarches entreprises et la volonté d’écouter la parole des jeunes, de la diffuser en interne, pour permettre la prise en compte de leurs préoccupations dans l’ensemble des thématiques de Poitiers Collectif.

Le « Grand Débat spécial Jeunes » organisé à Poitiers par le CRIJ a ainsi constitué une occasion d’écouter et de recueillir cette parole. Les jeunes de Poitiers Collectif ont participé, les propositions ont été redispatchées sur la plateforme et dans les groupes.

Par ailleurs des contacts ont été pris auprès de structures associatives, et avec les élus, avec notamment la rencontre d’une élue à la vie associative.

 

Droits culturels :

Ce groupe ne mobilise pas suffisamment de personnes.

Il s’agit de rassembler les thématiques du sport, de la culture et des modes de vie par le liant d’un espace de dialogue avec l’exigence de ne pas faire à la place des gens et de ne pas sectoriser en  cherchant les complémentarités (sport/culture notamment)

Organisation des services adaptés sans mise en concurrence des acteurs locaux.

Accompagnement des projets et soutien aux initiatives citoyennes

Il manque des interlocuteurs sur la thématique sportive !

 

Education et Université :

Entre 6 et 7 personnes se réunissent régulièrement, le groupe augmente.

Bien que les compétences en matière d’école et d’université ne relèvent pas du même niveau, le groupe a souhaité se rassembler autour de l’idée de continuité éducative.

Des évènements publics auront lieu en mai/juin pour rendre visible la phase exploratoire sur les thématiques suivantes :

Quelle politique municipale pour le scolaire (maternelle-primaire) et le périscolaire ? / Place de l’Université dans une ville moyenne/ Place du jeu à Poitiers / Education nature et environnement. Dates à retrouver sur le site.

Des interventions dans la salle soulignent l’importance de présenter l’Université très tôt aux enfants et par ailleurs de travailler à l’aménagement des espaces scolaires/publics pour les filles.

 

Transports :

Groupe qui a du mal à avancer. Une relance appuyée par le groupe de coordination est en cours.

 

Transition énergétique :

Petit groupe.

Une réunion commune avec des membres d’Osons ! Et Alternatiba doit avoir lieu

 

Déchets :

Un groupe fraîchement formé avec 4 personnes a priori inscrites. Première réunion le 29 avril de 20h à 22h à Poitiers Jeunes.

 

Grand Poitiers :

Un groupe qui réunit déjà des initiatives de Poitiers, en partenariat fort avec une initiative de Vouneuil sous Biard. Une facilitatrice a été identifiée et s’engage : Chantal. Merci à elle !

Le groupe se mobilise pour créer un archipel d’initiatives citoyennes à l’échelle de Grand Poitiers.

L’objectif des prochains rendez-vous est de mobiliser les personnes de notre réseau et d’identifier les initiatives déjà existantes pour contribuer à faire émerger cette dynamique commune.

 

Inclusion territoriale :

N’a pas produit pour l’instant mais devrait fouiller la question de l’urbanisme.

Une réunion commune a eu lieu entre notre groupe, et le groupe qui travaille pour les mêmes thématiques pour l’intiative de Vouneuil /s Biard.

 

Agrimentation :

Un groupe actif autour d’un noyau de 4 personnes.

Une conférence autour de la thématique « Comment construire une agriculture de proximité ? » est organisée par le groupe le 30 avril prochain, à 19h à la salle Timbaud, avec 3 invités témoins (Benoît Biteau, Benoît Grimonprez, Jacques Mathé). L’ambition est de toucher d’une part le monde agricole, d’autre part les habitants de Poitiers et Grand Poitiers militants et citoyens.

De même une rencontre avec Alternatiba s’engage pour fédérer et créer le dialogue.

Il s’agit d’explorer les concepts d’agriculture urbaine, de circuits courts, de distinction biodiversité sauvage/domestique.

 

Santé :

1 seule réunion s’est tenue jusqu’à présent

Appel est fait aux contributions !

 

 

2/ Vie du collectif et méthode

 

  • Les groupe coordination suggère une réservation fixe et régulière de la salle Timbaud pour faciliter les échanges entre les groupes.

Peu d’écho > Proposition non retenue.

 

  • Un mail type « Grand Poitiers » va être mis à disposition pour la diffusion d’évènements.

 

  • Propositions du groupe communication :

Mettre à disposition les éléments visuels, créer un gabarit (word/open office).

Systématiser une présence sur les marchés, campagnes d’affichage dès septembre, communiqués de presse…

Refonte du tract générique vers plus de simplicité,

Goodies, cagnotte, financement participatif.

 

-Le groupe « Sollicitations extérieures » présente le compte-rendu de son travail  qui consiste en une évolution de la Charte pour y ajouter une partie « II » relative à notre fonctionnement. Lecture est faite, le texte est projeté, et soumis au jugement de la salle.

 

La majeure partie du texte fait consensus.

 

Mais réactions vives autour de la proposition d’aller rencontrer les partis, les « re-rencontrer » pour certains, qui avait été proposée pour répondre à l’exigence de transparence et la volonté de faire connaître la démarche auprès de tout le paysage politique. Mais ne complique-t-on pas les choses ce faisant ? C’est une étape supplémentaire qui peut créer des difficultés. Est-il question de se rallier ? Qu’est-ce qu’une rencontre de parti peut nous apporter ?

 

Les participants s’accordent sur le postulat que Poitiers Collectif est suffisament ouvert dans sa nature pour laisser la porte ouverte à des membres de partis curieux de notre démarche. Nous ne sommes pas ‘fautifs’ et n’avons pas à entreprendre quoique ce soit envers les partis.

La mention ‘solliciter les partis’ est donc supprimée de la charte.

 

  • La réunion se termine sur la présentation du nouvel échéancier de la démarche jusqu’à la désignation des candidats. A noter : le léger décalage dans le calendrier prévu de la présentation de notre programme, et donc du choix des candidats, pour laisser le temps au programme d’être validé dans des conditions sereines.

http://poitierscollectif.fr/wp-content/uploads/2019/04/e%CC%81che%CC%81ancierv2.jpg

Enfin, nous avons enfin une baseline, votée à l’issue d’un doublé final très serré par tous les participants :

Poitiers Collectif, l’alternative ouverte et démocratique !

 

Prochaine réunion plénière : le 28 mai prochain, à Beaulieu, de 20h à 22h, précédée comme toujours d’une réunion de présentation de la démarche à destination des nouveaux arrivants.

Tags: