Transition écologique, justice sociale, démocratie, économie locale : après sept mois de mandat, où en sommes-nous ?

10 millions

Pour végétaliser Poitiers et adapter notre ville au changement climatique.

1483 personnes

Ont bénéficié des offres « Vacances pour Tous » : des séjours pédagogiques pour les plus jeunes, ou simplement divertissants pour les familles  !

200 participant.e.s

Au lancement de Culture Commune pour associer les acteurs du territoire à la politique culturelle.

 Gestion de la crise sanitaire

  • Une cellule info virus ouverte tous les jours de la semaine depuis la rentrée de septembre pour répondre à vos questions et maintenir le contact.
  • Des masques fabriqués à Poitiers pour tou.tes les petit.es Poitevin.es et ainsi soutenir les créateurs et créatrices locaux.
  •  46 bornes de récupération des masques usagés dans toute la ville pour expérimenter leur recyclage avec une entreprise locale et une structure d’insertion.
  • Soutien à nos commerçants locaux: exonération des droits de terrasse et des loyers, conciergerie pour la remise de colis « click and collect », campagne de communication pour consommer local, lancement d’une vitrine digitale maboutique.grandpoitiers.fr
  • Une féérie de Noël préservée malgré les restrictions sanitaires, grâce à des installations lumineuses audacieuses et des spectacles impromptus (jongleries, mini-concerts, théâtre de rue) partout dans Poitiers.
  • Subvention exceptionnelle au CCAS (1.2 millions d’euros au total) pour pallier les besoins d’accompagnement supplémentaires générés par la crise sanitaire.
  • Une gestion quotidienne de la campagne de vaccination, avec un numéro de téléphone dédié, un accompagnement à la prise de rendez-vous, une prise en charge de la mobilité pour les personnes les plus fragiles.

Relance écologique et solidaire

  • Un grand plan « Nature par tous, Nature pour tous » : annonce de 10 000 arbres plantés à l’échelle du mandat, lancement du dispositif Une naissance un arbre et montée en puissance du dispositif Faites de votre rue un jardin pour que chaque Poitevin.e puisse participer à son échelle au verdissement de la ville.
  • Lancement du projet d’école 100% écologique – à énergie positive, dédiée à l’éducation nature – à Montmidi.
  • Expérimentation des transports collectifs gratuits à Poitiers pour les jeunes de -26 ans cet été et lors des trois week-ends précédant Noël
  • Vers un patrimoine municipal à énergie positive : réalisation d’un diagnostic énergétique global pour tout notre patrimoine municipal.
  • Poitiers lauréate du dispositif Territoire Pilote de Sobriété Foncière : un urbanisme responsable contre l’artificialisation des sols.
  • Le maintien, en l’améliorant, de l’aménagement cyclable réalisé pendant le premier confinement sur la voie Malraux. 150 cyclistes par jour utilisaient la nouvelle piste durant l’été.
  • Ouverture du Palais de 8h à 22h tous les jours avant le confinement pour rendre ce lieu de culture à tou.tes les Poitevin.es.

Plan d’urgence sociale et solidarités

  • Ouverture d’une Halte répit de jour et de nuit à la caserne Pont Achard, pour accueillir sans conditions les personnes n’ayant aucune solution d’hébergement.
  • Soutien aux acteurs associatifs : aide à trouver de nouveaux locaux pour le Secours Populaire et les Restos du coeur, versement d’une subvention exceptionnelle à la Banque Alimentaire.
  • Une plateforme en ligne de citoyens solidaires pour permettre la mise en relation entre les besoins d’aide, et les volontés d’engagement.
  • Lancement de Vacances Pour Tous : 1483 poitevins et poitevines dont 872 enfants ont pu participer à des séjours éducatifs, ou des évasions d’une journée, dans la région.
  • Premier temps d’échange Culture Commune, avec plus de 200 acteurs du monde culturel et artistique poitevin, pour co-construire ensemble la politique culturelle de Poitiers.
  • Autour de Noël, distribution de 4000 colis contenant des produits locaux aux seniors de Poitiers pour créer du lien, de la joie et de la solidarité entre les générations. 

Renouveau démocratique

  • Consultation pour recueillir les avis sur le devenir de la piste cyclable le long de la Voie Malraux : 2500 répondants, 4400 propositions d’amélioration du dispositif, et la constitution d’un panel Mobilités composé de citoyen.nes volontaires pour évaluer les prochains aménagements dans notre ville.
  • Refonte des budgets participatifs : plus inclusifs et accessibles, davantage orientés vers l’écologie et la solidarité. Les 800 000 euros de budget ont été reconduits. Il sera possible de discuter des projets sur le terrain lors de rencontres entre élu.es et habitant.es, et de voter en ligne pour les projets en octobre.
  • Préparation d’une convention citoyenne sur le numérique responsable, dans la suite de la demande de moratoire sur la 5G, pour construire ensemble la stratégie numérique de notre territoire.
  • Concertation engagée pour la réhabilitation du parc du Triangle d’Or.
  • Une gouvernance interne maintenant l’exigence de fonctionnement collectif entre les élu.e.s.
  • Lancement d’une stratégie de communication renouvelée. Par exemple, mise en place de live sur les réseaux sociaux, pour une communication municipale plus directe et transparente ; traduction systématique en LSF de tous les Conseils Municipaux.