#1jour1merci

👏 Chaque soir de confinement, à 20h, nous nous joignons aux applaudissements à destination de toutes celles et tous ceux qui s’engagent pour que personne ne manque de rien.

👍 Mais applaudir, ce n’est pas seulement remercier. C’est aussi mettre en valeur ce qui est essentiel aujourd’hui, la solidarité, le service public, les circuits alimentaires, autant de secteurs, de métiers, que nous devrons défendre et mieux valoriser, dans le monde d’après à construire.

👩‍⚕️ 👨‍⚕️ Et pour commencer, un grand MERCI aux soignantes et aux soignants : entre manque de moyens récurrents et pandémie à affronter, leur engagement quotidien mérite tout notre soutien !

👏 Merci à tous les salariés et tous les bénévoles des Maisons de quartier !

🤝 Alors que l’isolement menace les personnes les plus fragiles, ils et elles sont des maillons précieux du lien social dans la ville : sur le terrain ou au bout du fil, auprès des plus âgés ou des élèves pour l’accompagnement de leur scolarité à distance…

Bravo pour leur engagement !


 

🗞 Ils et elles ont su adapter leur métier pour garantir une information locale la plus complète possible, malgré le confinement.

🌃 Ils et elles travaillent, chaque nuit, pour que nous ayons des journaux chez nos buralistes, dans nos boîtes aux lettres.

👏 Merci à la presse locale, et aux porteurs de presse !


 

🛒 Autre métier, autre fonction essentielle à notre approvisionnement quotidien : les caissières, les caissiers, dernier maillon des circuits de distribution !

👉 Avez-vous vous aussi remarqué que dans cette période de crise, on entend plus souvent des « bon courage », « merci à vous », aux caisses des magasins ? Et si on gardait collectivement ce réflexe bienveillant, après la sortie de crise ?

👏 Merci aux caissières, aux caissiers : des conditions de travail difficiles, pour des fonctions indispensables !


 

😷 Ils et elles sont au front contre le virus, et leur engagement auprès de nos aîné.e.s est inconditionnel.

Malgré des conditions de travail souvent exposées, et des situations parfois précaires, ils et elles offrent soins et échanges précieux aux résidents.

👏 Merci au personnel des EPHAD pour leur investissement au quotidien pour lutter contre l’isolement et la santé de toutes et tous !


 

📬 Comment maintenir le lien social, les distributions de presse, la vie de nombreux commerçants… sans La Poste ?

💌 La Poste, c’est un maillon essentiel du lien social lorsqu’un courrier arrive dans notre boîte (bravo aussi aux nombreux volontaires qui prennent la plume pour écrire à nos aîné.e.s en EHPAD !) ; un bureau de poste, c’est aussi un lieu de vie, souvent au cœur des quartiers ou des territoires ruraux, dont les agents ont su se mobiliser pour le versement des minimas sociaux.

👏 Alors ce soir, nous disons merci aux postiers, aux postières, dans la diversité de leurs métiers, qui doivent plus que jamais être reconnus comme agents du service public de proximité !


 

🚛🚲🛵🚅 Ils et elles sont les maillons souvent invisibles de notre approvisionnement en produits vitaux, en circuit de proximité ou de longue distance : les livreurs, livreuses, les chauffeurs, chauffeuses !

😷 Malgré des conditions de travail encore plus éprouvantes que d’habitude sur la route, ils et elles nous approvisionnent en denrées alimentaires, et permettent aussi la survie de nombreux commerces et restaurants qui se lancent dans la vente à emporter.

👏 Merci à elles et eux !


 

📻 Alors que nous sommes toutes et tous confiné.e.s, avoir un accès à une information fiable est un besoin essentiel ! Et fournir des contenus pédagogiques à tous les élèves, proposer des divertissements de qualité pour toutes et tous, est un défi que la crise renouvelle.

📺 Face à la crise que nous traversons, nous ne pouvons qu’applaudir la capacité de réaction et d’adaptation de l’audiovisuel public qui a su s’adapter. Mais aussi créer de nouveaux programmes et même inventer une nouvelle grille pour France 4, qui pourrait être sauvée grâce à cette période !

🙏 Merci donc à France Télévisions et Radio France pour les informations, les contenus pédagogiques à destination des élèves du primaire et du secondaire, pour leur émission « Rester en forme », pour la diffusion de films et toutes les initiatives audiovisuelles de qualité !


 

😷 En temps normal, c’est le parent pauvre du système de santé français… et en temps de coronavirus ? Ils et elles restent les grands oubliés : les soignants en psychiatrie, et leurs patients, qui font pourtant partie des citoyens les plus fragiles.

📰 « Près de 2,5 millions de personnes sont prises en charge en psychiatrie, et leur grande vulnérabilité dans ce contexte épidémique nous fait craindre une perte de chance intolérable. A l’heure où la pandémie nous frappe tous, ces personnes doivent être traitées avec la plus grande attention », alertent plus de 100 médecins dans une tribune parue le 8 avril dernier. D’autant plus que le confinement pourrait augmenter le nombre de personnes en besoin d’aide psychologique.

👏 Merci aux soignants en psychiatrie, ils et elles méritent toute notre reconnaissance ! Signalons la cellule d’accompagnement spéciale COVID proposée par le CHL Laborit, du lundi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 17h, au 05 49 44 58 95.


 

Il y a quelques jours, ils étaient en grève pour défendre leur santé et leurs conditions de travail notamment depuis le début de la crise sanitaire.

😷La grève est maintenant levée, mais les revendications sont toujours là. Conscients de leur fonction essentielle, ils ont décidé « de suspendre le mouvement le temps du confinement, parce qu’[ils ont] conscience que les usagers ont besoin d'[eux] ».

👏Un grand merci aux éboueurs et éboueuses qui, malgré les conditions difficiles, continuent de collecter nos déchets, pour que les rues restent propres et agréables.


Le confinement ne les a pas arrêtées : les associations caritatives se mobilisent sur le terrain pour répondre aux besoins des plus pauvres… et ils sont de plus en plus nombreux. La crise touche de plein fouet les personnes dépendant de contrats de travail les plus précaires, des familles qui ne peuvent plus bénéficier de la cantine pour leurs enfants…
Avec l’accroissement des demandes d’aide, se dessine une partie du monde d’après : la précarité sera l’un des enjeux majeurs du monde immédiat d’après-crise. Et la solidarité devra rester la priorité.
Merci aux associations caritatives, à tous leurs salariés et bénévoles, anciens ou engagés depuis le confinement, qui se mobilisent pour que la solidarité soit une réalité, pour chaque personne.

Depuis le 15 mars, ils et elles font face aux défis de la « continuité pédagogique » : les enseignantes, les enseignants !
Ils et elles redoublent d’inventivité chaque jour, pour maintenir les apprentissages à distance, et tenter de ne perdre aucun élève.
Bravo, et bonnes vacances méritées à tous les enseignants, toutes les enseignantes !

Ils et elles permettent aussi de maintenir les liens entre quartiers, les déplacements professionnels… Les chauffeurs de bus, les chauffeuses de bus ! Les passagers sont moins nombreux, des précautions importantes sont à prendre, mais le service est maintenu : un service public, un contact humain.
Merci à elles et eux de répondre présent.e.s au volant !
Tags: