🥕 1 semaine, 1 priorité : soutenir une production alimentaire locale accessible à toutes et à tous 🥕

Retour sur la semaine thématique autour de notre priorité « Soutenir une production alimentaire locale accessible à toutes et à tous » !

L’alimentation est un levier majeur pour la transition écologique de notre territoire, mais elle recouvre aussi des enjeux de justice sociale : pour que chaque habitante et chaque habitant puisse en bénéficier, c’est à la collectivité de s’en saisir, pour proposer une politique publique égalitaire. Que chaque habitant-e de Grand Poitiers ait accès à une nourriture suffisante, saine et diversifiée, produite sur le territoire : c’est notre objectif !

A Grand Poitiers, comme ailleurs, la tendance est inquiĂ©tante : il y a de moins en moins de fermes, mais elles sont plus grandes et plus souvent spĂ©cialisĂ©es dans les cĂ©rĂ©ales au dĂ©triment de la polyculture ; le nombre d’emplois liĂ©s Ă  l’agriculture chute ; la disparition des terres agricoles se poursuit avec l’urbanisation qui se poursuit. Dans l’aire urbaine de Poitiers, seulement 4% des aliments[1] que nous consommons quotidiennement est produit localement. On peut faire mieux !

Bien sĂ»r, certains aliments ne peuvent pas ĂŞtre produits sur place. Mais il est possible d’augmenter la part de notre nourriture produite localement et mĂŞme d’ĂŞtre totalement autonomes en lĂ©gumes[2] ! Davantage de produits alimentaires de proximitĂ©, ce sont moins de gaz Ă  effet de serre relâchĂ©s dans l’atmosphère pour leur transport… et retrouver le goĂ»t des saisons !

L’ambition que nous porterons pour Grand Poitiers : recrĂ©er une ceinture urbaine autour de Poitiers, pour atteindre l’autonomie alimentaire de notre territoire ! Avec plus d’agriculteurs, plus de terres agricoles consacrĂ©es Ă  l’alimentation humaine, et un dĂ©veloppement de l’agriculture urbaine. D’autre part, Poitiers Collectif soutiendra toutes les initiatives individuelles ou collectives des jardiniers qui s’engagent pour une plus grande autonomie alimentaire de leurs potagers. Faisons de Poitiers une ville jardinĂ©e et de Grand Poitiers un territoire nourricier pour tous ses habitant-es !

Enfin, la transition alimentaire ne peut s’envisager sans la transition agricole, que nous pouvons soutenir, directement et indirectement. Par tous les leviers dont nous disposons, nous accompagnerons le territoire de Grand Poitiers vers la sortie des pesticides de synthèse. Se nourrir de produits sains et locaux est possible, Ă  condition d’augmenter la part d’aliments vĂ©gĂ©taux et de rĂ©duire les produits d’origine animale. C’est une nĂ©cessitĂ© pour le climat, pour notre santĂ© et pour les animaux !

 

Retrouvez en cliquant Ă  ce lien toutes nos propositions pour amĂ©liorer l’autonomie alimentaire de notre territoire ! N’hĂ©sitez pas Ă  tĂ©lĂ©charger le chapitre complet de notre programme consacrĂ© Ă  cette prioritĂ©.


 

Pour cette semaine thématique, une visite a également été organisée aux jardins de Malaguet : un jardin maraîcher géré par l’association l’Eveil aux Couronneries, un bel outil de réinsertion dans l’emploi, dont la production fournit des épiceries sociales comme à Pourquoi Pas La Ruche, mais aussi Le Baudet, supermarché coopératif et participatif du Poitou, ou la Biocoop Le Pois Tout Vert !

L’insertion par l’activité économique, au service d’une production alimentaire locale et accessible à tous : voilà un modèle à soutenir !

Un communiqué de presse récapitulant nos propositions a été envoyé, encore non relayé par la presse à ce jour :

L’alimentation est un levier majeur pour la transition écologique de notre territoire, mais elle recouvre aussi des enjeux de justice sociale : pour que chaque habitante et chaque habitant puisse en bénéficier, c’est à la collectivité de s’en saisir, pour proposer une politique publique égalitaire.

Fort du bilan des élus sortants en matière de restauration collective et de protection de la ressource en eau notamment, et fort d’une expertise avérée sur ces enjeux écologiques et économiques majeurs, Poitiers Collectif se saisira de l’enjeu de la production alimentaire locale pour :

  • Constituer un levier de transition de l’agriculture: sanctuariser les terres agricoles sur Grand Poitiers, repenser nos villes comme des espaces de production notamment en dĂ©veloppant l’agriculture urbaine, tout en accompagnant l’évolution des pratiques vers une sortie des pesticides de synthèse.
  • Impulser un vrai projet de territoire, Ă  l’échelle de Grand Poitiers, dans le cadre du Projet Alimentaire de Territoire existant. L’animation de ce projet doit ĂŞtre dotĂ© de moyens consĂ©quents, nous multiplierons par quatre les moyens humains qui lui sont consacrĂ©s.
  • Dynamiser l’économie locale, en accompagnant la structuration des filières alimentaires de proximité : production, transformation (par exemple, soutenir l’émergence du projet de lĂ©gumerie), distribution, commercialisation. C’est aussi en nous appuyant sur les structures d’Insertion par l’ActivitĂ© Economique que nous augmenterons la production alimentaire et les savoir-faire qui y sont liĂ©s, sur le modèle du jardin de Malaguet, que nous souhaitons dĂ©velopper.
  • Engager la transition des pratiques alimentaires, en visant l’objectif d’une restauration collective bio et locale, et en diminuant les portions de produits animaux au profit des protĂ©ines vĂ©gĂ©tales, en assurant en parallèle des activitĂ©s de sensibilisation et de formation, en lien avec des partenaires.