🚌 1 semaine, 1 priorité : engager une transition globale vers des mobilités douces et collectives 🚲

Retour sur la semaine thématique autour de notre priorité « Engager une transition globale vers les mobilités douces et collectives » !

La mobilitĂ© est l’un des grands enjeux des prochaines dĂ©cennies. D’un cĂ´tĂ©, nous hĂ©ritons d’un territoire morcelĂ© oĂą l’on vit quelque part et oĂą l’on travaille ailleurs, nous contraignant Ă  utiliser quotidiennement une automobile. De l’autre, le trafic routier, et surtout les voitures individuelles, sont le principal Ă©metteur de gaz Ă  effet de serre et un contributeur majeur Ă  la pollution de l’air. L’équation semble impossible Ă  rĂ©soudre, et pourtant, c’est un impĂ©ratif Ă©cologique (climat, qualitĂ© de l’air) et social (la dĂ©pendance Ă  la voiture crĂ©e des inĂ©galitĂ©s sociales criantes).

Poitiers Collectif s’engage rĂ©solument en faveur des mobilitĂ©s actives (Ă  pied, Ă  vĂ©lo…) et des solutions de mobilitĂ©s collectives (transport en commun, autopartage, covoiturage…). Nous structurerons un plan stratĂ©gique de long terme sur le dĂ©ploiement massif d’une offre de mobilitĂ© douce accessible Ă  tous.

Notre priorité ? Faire en sorte que les transports collectifs soient plus frĂ©quents, plus fiables, qu’ils maillent mieux le territoire, pour que prendre le bus ne soit plus une contrainte, mais un choix Ă©quivalent en termes de confort. C’est aussi une question d’égalité : chaque habitante et habitant de chaque quartier, de chaque commune de Grand Poitiers doit pouvoir bĂ©nĂ©ficier d’une alternative Ă  la voiture individuelle, oĂą qu’il ou elle vive sur le territoire et quels que soient ses moyens financiers, c’est notre objectif pour la fin de notre mandat. Cela implique de repenser la voirie des villes, mais aussi de relier les communes de Grand Poitiers entre elles : soit par des pistes cyclables, soit par le train, soit par un rĂ©seau de bus Ă©tendu.

Pour avoir les moyens de nos ambitions, c’est avant tout une question de cohĂ©rence globale : plutĂ´t que de financer les transports polluants d’une minoritĂ©, avec l’aĂ©roport de Biard (qui d’entre nous prend l’avion ?), nous mettrons plus de moyens pour dĂ©velopper les mobilitĂ©s propres pour tous : dĂ©velopper l’offre de bus, faire de Poitiers une terre de vĂ©lo en amĂ©nageant la ville pour les cyclistes, engager la rĂ©ouverture de lignes de TER, dĂ©velopper la mobilitĂ© solidaire sur tout le territoire…

 

Retrouvez en cliquant Ă  ce lien toutes nos propositions pour les mobilitĂ©s sur Poitiers et Grand Poitiers ! N’hĂ©sitez pas Ă  tĂ©lĂ©charger le chapitre complet de notre programme consacrĂ© Ă  cette prioritĂ©.

 


 

Pour soutenir cet enjeu majeur de notre programme, plusieurs actions ont été réalisées cette semaine.

Une action commune avec la liste « L’Ă©cologie en commun » de Limoges, autour de nos prioritĂ©s communes en matière de mobilitĂ©. De part et d’autre de la RN147, de part et d’autre de la ligne ferroviaire Poitiers-Limoges, nous soutenons des alternatives au tout-routier.

Tous les détails de cette action à retrouver sur cet article !

 

Mais c’est surtout une belle journĂ©e de mobilisation autour de la place du vĂ©lo Ă  Poitiers qui a couronnĂ© cette semaine !

 

Une action-phare a été organisée : l’inauguration d’une nouvelle piste cyclable par Léonore Moncond’huy, Maire de Poitiers en 2025, qui relierait l’avenue Salvador Allende au centre-ville par la pénétrante. L’inauguration a été suivie d’une manifestation à vélo jusqu’au centre ville, rassemblant des candidates et candidats de Poitiers Collectif, mais aussi de nombreux cyclistes poitevins.

Retrouvez les photos de cette action, ainsi que l’ensemble de nos propositions dĂ©taillĂ©es pour faire de Poitiers une terre de vĂ©lo dans cet article.

Et un aperçu en vidéo ci-dessous !

Tags: